-dicorêves-   l'interprétation de vos rêves
 


 


Dicorêves, qui sommes-nous?

Préface et présentation du livre
Formulaire d'aide à l'interprétation de vos rêves
Revue de presse  de Dicorêves
Des liens sur le sommeil et les rêves
Vos commentaires à Dicorêves

Présentation

Auteurs || Historique || Genres || Recherches || Fonction essentielle?
Pourquoi interpréter? || Quels rêves analyser? || Pourquoi persévérer? || Règles de base

Historique des rêves

De temps immémorial, on a accordé aux rêves un intérêt qui transcende la simple superstition. Au cours des âges, des savants se sont appliqués à en étudier les causes et leurs significations. De nombreuses références attestant que les rêves ne furent pas autre chose que "des événements projetant leur ombre devant eux" laissent peu de doute quant à leur importance au cours de l'Histoire.

Que sont les rêves ? Durant les siècles passés, on disait des rêves qu'ils étaient "des états de conscience qui se produisent pendant le sommeil". Cette définition nébuleuse et paradoxale est antérieure à l'évolution de la médecine mais, depuis la deuxième moitié du XlXe siècle, de nombreuses recherches scientifiques ont été faites pour tenter de démontrer la nature des rêves.

Rêver fait partie de nos expériences les plus profondes. D'habitude, à l'état de veille, nos expériences suscitent une réaction surtout émotive. Elle est davantage émotive dans nos rêves parce que ceux-ci sont des agents de concentration pour nos impulsions subjectives. Ils établissent aussi une corrélation entre le présent, le passé et le futur de l'expérience humaine.

De droite à gauche: Kant, Jung, Freud et Nietzche.


L'espace et le temps n'ont pas de prise sur le monde que nous créons en rêvant. Selon l'ouvrage fascinant du professeur J.W. Dunne, Le temps et le rêve (Paris, Seuil 1948), le temps présent, passé et futur serait un fleuve sur lequel quiconque peut naviguer en amont, en aval et probablement d'une rive à l'autre sur la barque des rêves. Le philosophe allemand Herder affirme quant à lui que les rêves ne sont rien moins que les idéaux des arts poétiques, alors qu'un autre auteur allemand, Jean Paul Richter, pense que les rêves sont des mouvements involontaires vers la création de la poésie. Ces deux auteurs partagent l'opinion d'autres grands disparus tels Nietzche, Kant et Novalis. En 1875, F.W. Hildebrandt écrivait: "Les rêves nous aident à explorer les profondeurs occultes de notre destinée qui sont hors d'atteinte à l'état de veille".

 


Dictionnaire des rêves de A à Z